Retour

Chercher à créer des liens d’amitié

Chercher à créer des liens d’amitié

Témoignage de Noelia Grifell, assistante

C’est sa passion pour la culture indienne qui a poussé Noelia à s’engager pour une mission d’un an dans la communauté de Nandi Bazar, après avoir été assistante à L'Arche en Espagne. Noelia s’est bien préparée, notamment en suivant le programme de mission de L'Arche. Ce qu’elle ne pouvait pas prévoir, c’est l’invitation à occuper le poste de responsable par interim : Asha Niketan Nandi Bazar, en pleine période de transition, avait besoin d’une personne capable de prendre le poste et d’acquérir rapidement une capacité de direction au niveau local. Noelia a relevé le défi avec brio. Son expérience précédente en Espagne l’a beaucoup aidée, ainsi que sa qualification professionnelle en gestion d’entreprise, mais ce qui fait la différence, c’est la sensibilité de Noelia et son respect du contexte culturel local.


 

«Cette expérience m’ouvre l’esprit, dit Noelia. J’ai travaillé dans une communauté espagnole, mais ces deux expériences sont très différentes. Mes idées préconçues sur ma propre culture changent. Ce que j’apprécie vraiment ici, c’est la simplicité, l’humilité et la joie de la vie quotidienne. Nous vivons vraiment dans le moment présent et nous devons apprendre à aimer cela. La prière fait véritablement partie de la vie quotidienne ici, j’apprends beaucoup sur le fait de partager sa vie avec des personnes de différentes religions et de respecter chacune d’elles, qu’elles soient chrétiennes, hindoues ou musulmanes. Jour après jour, elles m’aident à m’intégrer à leur culture et aux coutumes locales.»

Tout cet apprentissage (et bien plus encore) est très important pour Noelia. Comme elle le dit elle-même, «Je grandis en tant que personne, je deviens meilleure aussi!» Tout cela aide Noelia à renforcer ses capacités de responsable. «Il est très important pour moi de comprendre leur culture, leurs coutumes, la façon dont ils fonctionnent, dont ils vivent, etc., pour voir ce que je peux faire pour cette communauté, si je peux changer ou améliorer quelque chose en fonction de mon expérience et mes connaissances sur les besoins particuliers, la santé et l’hygiène.»

Comme dans L'Arche dans le monde entier, c’est la mutualité des relations qui ressort: «Je joue et je plaisante avec des personnes accueillies; nous allons à la plage ensemble tous les dimanches: nous sommes  les mêmes au fond, nous cherchons à nous rapprocher et à créer des liens d’amitié.»

Regardez #Je suis comme je suis - L'Arche Inde

Des questions

Si vous croyez dans le potentiel créatif humain de toutes les personnes ayant un handicap, vous partez d’un très bon pied pour travailler à L’Arche. Participez à l’histoire! Écrivez nous à dir.rh@larche.org