Retour

Puissamment touché par les différences

 

 

«Me voici dans une culture très éloignée de la mienne», déclare James Schreiner par rapport à son séjour à Asha Niketan (L'Arche s'appelle ainsi en Inde) à Chennai, «et pourtant un sourire est le même partout dans le monde: j'adore voir Franci Akka sourire. Quand je suis avec elle, je pense souvent à Linda de L’Arche Erie et aux dons qu'elles ont en commun. Elle nous apporte de la joie à tous.»

 

 

Mais James a aussi été vivement touché par les différences: «Parfois, cela me fait pleurer, le fait de savoir que, autrefois, certains membres de L'Arche en Inde vivaient dans la rue. Najim, par exemple: la police l'a trouvé dans la rue et l'a amené à Asha Niketan. Asha Niketan lui a rendu sa dignité. Maintenant, Najim accueille beaucoup de gens chez lui à la maison. Pendant la journée, il travaille dans le jardin et il est souvent près de la porte principale pour l'ouvrir chaque fois que quelqu'un arrive. Tout au long de la journée, Najim serre souvent la main aux gens, les regarde dans les yeux et sourit comme pour dire: ‘Je suis reconnaissant pour votre présence.’»

Toute cette expérience a clairement élargi mon horizon, à plusieurs niveaux: «Ici, en Inde, la spiritualité est vraiment tissée dans la vie quotidienne. Par exemple, nous prions ensemble avant le petit-déjeuner et le dîner. J’ai l’habitude d’aller à la messe, mais ici je suis allé visiter la mosquée avec Najim, et avec d'autres membres de la communauté je suis allé dans les temples hindous. C'est nouveau pour moi.»

 

 

Une chose qui n'est pas nouvelle, bien sûr, c'est le sentiment de réciprocité, qui est intégré dans les relations. Mais là encore, il y a quelque chose à apprendre: «J’ai appris à apprécier la façon dont la réciprocité peut être vécue, même si nous parlons des langues différentes, je suis reconnaissant du don de la vraie tendresse réciproque que nous partageons chaque jour.» (S’agissant de langues, James a rapidement été amené à donner des cours d'anglais, à la demande des membres de la communauté.)

 

 

James était assistant dans la communauté de Washington, DC, aux États-Unis. Avec 5 ans d'expérience là-bas, il est venu à Chennai en réponse à une invitation de Rajeevan, le responsable national d'Asha Niketan en Inde. Il a rencontré Rajeevan lors d'un échange solidaire de 3 mois à Asha Niketan Asansol, en Inde. Il n’a pas hésité à saisir l'occasion, à partir de novembre 2016. Son expérience l'a amené à encourager les autres à suivre son exemple: «C’est tellement inspirant de savoir que L'Arche Internationale espère accueillir davantage d'assistants et de bénévoles pour faire l’expérience de la solidarité. Je suis tellement reconnaissant, et plus qu’heureux de soutenir ces efforts du mieux que je peux.»

Témoignage de James Schreiner

 

Regardez #Je suis comme je suis - L'Arche Inde