L’ÉQUIPE DU PROCESSUS DE LA CHARTE

L’équipe du processus de la Charte conduit et oriente le processus. L’équipe reçoit et traite les données de toute la Fédération à chaque étape du processus ; elle est chargée de définir la nouvelle charte qui sera présentée pendant l’Assemblée de la Fédération en 2022.

Cette équipe est composée du responsable du processus de la Charte (président), de la responsable adjointe et de trois autres membres de L’Arche. Les responsables internationaux sont présents et participent pleinement aux réunions de l’équipe. Un animateur externe vient en soutien aux réunions ; il aide à assurer l’intégrité du processus de discernement.  

Les responsables internationaux ont nommé les membres de l’équipe après des consultations menées dans toute la Fédération. Ces membres viennent d’une diversité de contextes et d’expériences.


Qui sommes-nous ?

Responsable du processus

John Sargent

Ce moment est profondément significatif pour nous, c’est un «Kairos»: nous lançons notre processus de la Charte tout en vivant ce temps qui suit le départ de Jean. Il nous revient maintenant de tracer le chemin de notre mission en relisant notre expérience et en discernant le fil qui fait tenir nos «perles» dans l’unité et la diversité. Je me réjouis beaucoup de me lancer sur ce chemin avec vous. 

Je suis membre de L’Arche Preston (Royaume-Uni) avec ma famille, Clare, Brendan et Aidan. Je suis venu à L’Arche de Liverpool en 1986 pour un an, puis je suis revenu en 1990. J’ai occupé les postes d’assistant, de responsable de foyer et de coordinateur des assistants à Liverpool avant de partir en 1997 avec ma famille pour participer à la fondation de la communauté de Preston, ma ville natale. J’ai été le responsable de la communauté de Preston jusqu’en 2007; entre 2006 et 2009, j’ai été coordinateur délégué pour L’Arche en Uganda. J’ai exercé la fonction de responsable national de L’Arche au Royaume-Uni pendant deux mandats, de 2007 à 2019.

J’ai un diplôme en droit et j’ai également fait des études de philosophie, de théologie, de psychologie, de management et de développement organisationnel. J’ai participé à la formation ‘Foi et Culture’ de L’Arche Internationale.

Envoyer un courriel

 

Responsable adjointe du processus

Maria Kearney

Je suis née et j’ai grandi en France mais ma mère était allemande et mon père hollandais. Je vis présentement et depuis 35 ans à Cork, en Irlande avec Tim et nos 4 enfants. J’ai commencé mon parcours à L'Arche à Trosly, puis je suis partie pour L'Arche Kilkenny en Irlande, et ensuite pour L’Arche Cork (Irelande) où depuis 7 ans j’occupe le poste de Coordinatrice des assistants.

Ce processus de la charte arrive, je le crois, à un moment décisif dans notre historie à L'Arche, suite au récent décès de Jean; espérons qu’il va permettre à toutes les communautés à travers la Fédération d’articuler notre histoire, notre inspiration et nos valeurs d’une manière renouvelée et engageante.

Ce processus va également créer des occasions pour que des membres de l’ensemble de la Fédération puissent passer du temps ensemble, partager, écouter et noter les moments importants que nous vivons dans nos communautés, là où l’esprit et la mission de L'Arche sont pleinement vécus.

Je me sens très privilégiée de faire très activement partie de ce processus dans ce rôle de Responsable Adjoint. J’ai participé au laboratoire du processus de la Charte en novembre 2018, ce qui a permis à une équipe de trouver des manières créatives de rendre le processus accessible à un maximum de personnes. J’ai également participé à une formation pour les personnes ressources à Trosly au mois de mai dernier.  

Envoyer un courriel

 

Membre de l’équipe

Rachael Wangui

Je suis née en 1990 au Kenya. J’adore la musique. J’ai connu L’Arche Kenya en 2009.

J’ai rendu visite à la communauté à de nombreuses occasions pendant mes vacances universitaires et la vie communautaire m’a attirée. Après mes études universitaires, j’ai intégré L’Arche comme assistante à temps partiel et caissière. En 2013, la communauté m’a proposé de vivre une expérience d’un an à L’Arche Brecon (Royaume-Uni) en tant qu’assistante de foyer. En 2015, j’ai été nommée responsable du foyer Effatha de L’Arche Kenya. En 2017, j’ai été appelée à prendre le rôle d’animatrice de la vie communautaire. Grâce à cette expérience, j’ai pu appréhender le vrai sens du service rendu à l’humanité et à y trouver mon épanouissement.

J’associe le processus de la charte à la réalisation d’un collier: beau mais fragile. Les différentes couleurs dans un collier kényan Samburu symbolisent la diversité de notre Fédération. La fragilité du collier se trouve dans le fait que les perles sont reliées par un seul fil. En fabriquant des colliers, j’écoute toutes les voix (les perles) et je les relie ensemble (le fil), soutenant ainsi le fil dans ses endroits les plus fragiles.

J’espère que ce processus me permettra de me poser, de réfléchir et de (re)découvrir la valeur de chaque perle dans la Fédération.

 

Membre de l’équipe

Pedro Toussaint

Je suis né à Mexico en 1962 et je suis le huitième d’une fratrie de neuf. Mes parents nous ont appris à consacrer du temps à ceux qui sont dans le besoin. J’ai épousé Maricruz il y a 28 ans et notre famille est composée de trois enfants: Pablo, Isabel et Elena. 

J’ai découvert L’Arche à El Arca de México en 2002, 18 ans après sa fondation. Depuis ce temps-là je participe à la vie communautaire en tant que membre du Conseil d’Administration, et j’ai la chance de vivre près de notre chère communauté et de tisser des liens avec ses membres.  

L’Arche est une pépinière où les valeurs prennent racine et peuvent nous faire grandir. Les valeurs les plus importantes pour moi sont l’inclusion et la valeur des relations personnelles. Je suis très reconnaissant de faire partie de L’Arche. Pour moi le processus de la Charte est un moment de grâce dans la vie de L’Arche puisqu’il traduira ce qui nous unit, ce qui nous définit et ce qui nous identifie. 

Y participer en tant que membre de l’équipe est une responsabilité importante étant donné ce que cela représente pour la Fédération et pour chaque communauté, mais c’est aussi et avant tout un privilège et une occasion précieuse pour mieux connaître L’Arche et continuer à cultiver ce que signifie faire partie de L’Arche.

Membre de l’équipe

Candice Wilson

Je suis Responsable de la communauté de L’Arche Kapiti (Nouvelle Zélande) depuis 5 ans. Je viens du Canada et mes premières communautés formatrices furent L’Arche Hamilton et L’Arche Cap Breton. J’ai également vécu des expériences durables à l’étranger: au Japon pendant 3 ans, en Suède pendant 1 an, au Kenya pendant un mois. J’ai un Master canadien en Divinité (centré sur l’aumônerie en soins palliatifs) ainsi qu’un Master suédois en Paix et Développement (centré sur les mamans qui élèvent des enfants en situation de handicap dans les pays en développement). 

Faire partie de l’équipe du processus de la charte me stimule beaucoup parce que je suis passionnée par la façon dont la Fédération pourra rêver son avenir collectif et aussi le mettre activement en œuvre. Ce processus requiert un type d’auto-réflexion personnelle qui nous permettra de comprendre qui nous sommes aujourd’hui: Qu’est ce qui nous ancre? Qu’est ce qui nous guide? Et qu’est ce qui nous donne sens et vie? Le fait de pouvoir entendre les voix et les ressentis dans toute la Fédération me stimule beaucoup. Au lendemain du départ de Jean j’espère sincèrement que le processus de la Charte nous unira d’une manière singulière et propice, en nous appelant de nouveau à être des signes d’espérance dans le monde… et pourquoi pas?... de plusieurs manières, nouvelles et stimulantes!

L’Animateur externe

Pádraig Ó Tuama

Je viens d’Irlande et je suis un ami de L’Arche. Je viens de finir tout récemment mon mandat comme Responsable de Corrymeela — la plus ancienne communauté d’Irlande œuvrant pour la paix et la réconciliation. Je suis en lien avec L’Arche depuis de nombreuses années, et je connais plusieurs communautés, notamment celle de Belfast. Je vais travailler en tant que facilitateur externe pour l’équipe qui va écouter les histoires, les intuitions, les ressentis et les expériences de L’Arche. 

L’une des choses auxquelles je fais le plus confiance est le pouvoir de la rencontre. Elle peut nous transformer, elle peut nous changer et elle peut nous ouvrir à une profonde communion mutuelle. La rencontre — lorsque nous écoutons vraiment — nous mène à une manière d’être humainement présent à l’autre, ce qui approfondit notre sens de l’éthique, de la justice, du repentir, de nos histoires et de notre pratique de l’inclusion et du pouvoir. 

Mon vœu pour le processus de la charte est donc qu’il soit un temps qui nous permette d’entendre des histoires de vérité; cette vérité comprendra douleur et promesse, torts et espoir, et notre espoir le plus profond est que la charte puisse devenir un document qui soit pleinement ajusté pour énoncer l’amour que L’Arche met déjà en œuvre et l’amour auquel elle continue à aspirer.

BESOIN D’AIDE ?

Si vous avez des questions, des problèmes ou simplement besoin de davantage d’informations, vous pouvez contacter en tout temps l’équipe du processus de la charte: charte.processus@larche.org