AI Contenu Rapport annuel 2015-2016 AI Contenu Rapport annuel 2015-2016

Rapport annuel
 |  | 

?

L'Arche en mouvement

L’année 2015-16 

Depuis nos débuts, nous avons contribué à changer le regard sur les personnes ayant un handicap intellectuel. En même temps, nous avons compris que nous devions nous-mêmes évoluer sans arrêt, pour que nos structures servent au mieux ceux qui sont le plus dans le besoin, en particulier dans les pays économiquement défavorisés. Ces dernières années, nous avons complètement restructuré le fonctionnement de L’Arche Internationale, pour pouvoir répondre davantage aux besoins des 30 communautés présentes dans ces pays.

En 2015, L’Arche a investi 181 k € dans la formation afin de développer le leadership et l’enracinement de nos responsables, essentiellement dans les pays économiquement fragiles.

149 communautés dans 37 pays,
avec 14 nouveaux projets en cours,
plus de 5 000 membres en situation de handicap

 

 

 

 

 

 

 

L’Arche dépasse sans cesse les frontières.

Nouveau projet à Sorocaba, Brésil &
un groupe de pré-fondation à Mar de Plata, Argentine 


Le handicap intellectuel traverse toutes les frontières: cultures, classes, pays et religions. L’Arche aussi dépasse les frontières. Une seule force nous anime: le potentiel unique dont dispose chaque personne en situation de handicap de transformer la société qui l’entoure, et le pouvoir de la relation comme catalyseur de changement. L’Arche est appelée là où les besoins sont les plus importants. Nous avons été invités à accompagner des projets à Sorocaba, au Brésil et un groupe de pré-fondation à Mar del Plata en Argentine. L’Arche travaille en étroite collaboration avec les populations locales pour trouver des solutions adaptées.

L’Arche est fondée sur les besoins fondamentaux de tout être humain.

Et notre action s’étend dans des environnements parmi les plus difficiles au monde.

L’Arche a choisi d’être présente dans des environnements parmi les plus difficiles au monde, touchés fréquemment par les conflits et les catastrophes naturelles. Selon les Nations Unies, ces situations mettent en danger la vie et le bien-être d’une personne en situation de handicap bien plus que celle de tout autre citoyen, en particulier lorsque la personne n’a pas de soutien familial. Aujourd’hui, L’Arche bénéficie d’une longue expérience d’accompagnement des personnes les plus vulnérables; elle leur permet d'acquérir les compétences et la confiance dont elles ont besoin, les aide à assumer et prendre leur place, comme membres à part entière, dans la société qui les entoure; en commençant par la prise en compte des besoins fondamentaux de chaque personne.

Solidarité: ce qui nous arrive a de l’importance pour vous.

L’Arche Mymensingh

L’Arche répond à la question de Rohim, et de bien d’autres comme lui: «pourquoi n’y a-t-il pas de place pour moi?»

Pour Rohim, 9 ans, sa «maison», c’était une rue de sa ville, Mymensingh, au Bangladesh — un endroit dangereux pour qui que ce soit, à plus forte raison pour une personne en situation de handicap. Chaque jour, il devait chercher de la nourriture, de la chaleur et un abri, avec les mêmes questions: «Pourquoi n’y a-t-il nulle part de place pour moi? Y a-t-il quelqu’un qui se soucie de moi?» L’histoire se termine bien pour Rohim. Quelqu’un l’a trouvé et amené à la communauté de L’Arche: enfin, des mains amies, un sourire, de la chaleur, de l’amour… et un futur.

L’Arche Asha Niketan

Face à Chennai inondée: un flot de solidarité.

À Chennai, l’année dernière, des inondations exceptionnelles ont touché la quasi-totalité de la ville (4,8 millions d’habitants), coupant les systèmes de transport et de communication, perturbant les approvisionnements en nourriture et en électricité. L’Arche Asha Niketan a été durement touchée, elle a dû fermer le deuxième foyer, ainsi que les ateliers et l’accueil de jour. Après coup, Rajeevan, Responsable National de L’Arche en Inde, a dit: «au cœur de cette crise, on ne peut que reconnaitre la valeur inestimable des prières et de la solidarité que nous avons reçues de nos frères et sœurs dans L’Arche à travers le monde.»

 

Travailler ensemble nous rapproche.  

L’Arche Harare

Petit coup de main: grands effets!

Le travail permet d’acquérir de nouvelles compétences, de créer de nouvelles relations, et surtout, nous donne notre dignité. Farai, un membre en situation de handicap de L’Arche Harare, au Zimbabwe, est très fier de son travail au moulin: c’est lui qui accueille les nouveaux clients et charge les sacs de farine dans leur voiture, qui referme le portail lorsque le travail est achevé, et qui verse chaque jour les restes (ramassés à la balayette) aux poulets de la communauté: rien n’est gaspillé! Farai, dans son travail, est un ambassadeur non seulement pour L’Arche, mais pour toutes les personnes du Zimbabwe qui ont un handicap: tout simplement, par le soin qu’il porte à son travail, il aide ses compatriotes à changer de regard sur le handicap.

L'Arche Haiti

Partagez l’espoir de Fabienne

Le tremblement de terre en Haïti en janvier 2010 a plongé les membres de L’Arche à Port-au-Prince, ainsi que quelques trois millions de personnes, dans un état de stress et de chaos. Mais même un tremblement de terre ne peut étouffer la capacité de l’être humain à faire preuve de compassion, de créativité et d’une détermination sans faille. La communauté, qui est aujourd’hui dans un processus de refondation, a beaucoup à nous apprendre sur la résilience et l’espoir: ce même espoir que vit aujourd’hui Fabienne, une jeune fille en situation de handicap accueillie récemment à L’Arche.

La transparence

est l’une des 7 valeurs fondamentales de L’Arche: 

cela implique de rendre des comptes pour chaque euro reçu de nos donateurs. Pour atteindre cet objectif, L’Arche Internationale a publié une brochure de soutien financier, qui décrit les nombreuses manières dont L’Arche apporte son aide aux communautés qui vivent dans les situations les plus difficiles.

 

Dès le début, L’Arche a décidé d’aider prioritairement les personnes ayant une déficience intellectuelle dans des pays économiquement pauvres. 

L'espérance construit des ponts

La solidarité est une source de motivation

Pour certains, cette démarche semblait pure folie, car même dans les pays les plus riches, l’argent peut être rare et difficile à trouver. Mais l’espérance ne respecte ni la logique ni les frontières, elle construit des ponts, partout où elle peut, en particulier là où les besoins sont les plus grands. Mais la beauté d’un pont est qu’il va dans les deux sens. Aujourd’hui, L’Arche est un réseau mondial de ponts, à travers lequel voyage l’espoir dans toutes les directions, du nord au sud, du sud au nord, parce que nous faisons chaque jour l’expérience de la richesse culturelle et spirituelle de la rencontre.

Imaginons un instant que la raison ait conduit L’Arche à dire, «nous allons attendre jusqu’à ce que nous ayons suffisamment d’économies avant de construire ces ponts» sans doute n’aurions-nous jamais commencé? 

Aujourd’hui, la diversité de nos communautés est une richesse et une responsabilité. Le partage, la solidarité avec nos frères et sœurs des communautés à travers le monde est une source de motivation et d’encouragement pour chacun de nous et un petit signe pour nos sociétés. Créer des passerelles d’espérance.

#JeSuisCommeJeSuis

La web série de L’Arche Internationale «Je suis comme je suis» est une invitation à imaginer un monde différent

La web série fait entendre des voix qu’on entend rarement. Au total, 12 personnes en situation de handicap membres de L’Arche, chacune venant d’une culture différente, ont l’occasion de partager leurs espoirs, leurs points de vue, leur expérience de vie. Le fil conducteur? Une détermination absolue à raconter leur propre histoire: rencontrez Mateusz, Musa, Bogdan, Raffaella et Larry... Plus de 260 000 vues pour l’ensemble de ces films!

Développer la solidarité

L’Arche Internationale est fondée sur la solidarité: partout, dans les 150 communautés de L’Arche, se manifeste la même réciprocité dans les échanges quotidiens.

En principe, chaque humain est destiné à réaliser au maximum son potentiel. Qu’est-ce qui peut empêcher cela? Pour les personnes en situation de handicap qui vivent dans un pays économiquement défavorisé, le premier obstacle est souvent l’absence de réponses à ses besoins fondamentaux. Mais ce n’est que le début, comme beaucoup de personnes dans les pays plus riches ont commencé à le comprendre. La solidarité de L’Arche met en lien ces deux groupes, transforme les possibilités et élargit les horizons de chacun.

Donner, c'est contribuer à changer le monde

Nous sommes très reconnaissants envers chacune des nombreuses personnes sans lesquelles nous ne pourrions faire notre travail. 

Lorsque nous avons demandé à un donateur pourquoi il soutenait L’Arche, il nous a dit: «Avec L’Arche tout est toujours personnel: le fait de croire simplement que lorsque nous sommes prêts à créer des relations mutuelles de confiance et d’amitié, les barrières commencent à tomber. L’Arche nous rappelle de manière efficace qu’à travers toutes les cultures, notre humanité commune est notre plus bel espoir.»

À L’Arche, c’est toujours personnel.

L’Arche Asansol

Ce qui est petit est beau

Pour changer la vie des gens de manière significative, il ne faut pas forcément beaucoup d’argent. Parfois, il suffit d’une vache! Merci, Mme Mamta Bagaria, pour votre générosité. Cette vache, appelée Haria, produit chaque jour un lait nourrissant de grande qualité, qui a déjà fait une grande différence pour la santé de Barnabas Hasdades et des autres membres d’Asha Niketan (L’Arche) Asansol, en Inde.
 

L’Arche en Lituanie

Bon appétit, Madame la Présidente!

«Un modèle de prise en charge sociale en Lituanie» tels sont les propos de la Présidente Dalia Grybauskait? pour décrire la communauté de L’Arche à Vilnius. Son gouvernement a été tellement impressionné qu’il a recommandé L’Arche pour l’attribution d’une subvention de l’UE de 200 000 €. Cela a permis à la communauté de doubler le nombre de personnes en situation de handicap qu’elle accueille – 10 au total – avec l’ouverture d’un nouveau foyer le 28 mai.

Ressources humaines

Lorsque vous rejoignez L'Arche, vous réalisez que vous faites partie d'une famille dans le monde entier.

Cela n'empêche pas les différences entre nous de paraître énorme; mais comme nous apprenons à les accueillir, ils se transforment en une source de richesse .

Notre équipe est composée de personnes passionnées et talentueuses, fières de faire un travail qu’elles aiment et qui participe à humaniser le monde.

À propos de notre personnel

Christine Bruggeman

Coordonnatrice de la formation à L'Arche Internationale

«Bénéficier d’une formation dans sa propre langue pour la première fois, fait toute la différence!» nous dit Christine Bruggeman, coordonnatrice de la formation à L'Arche, à propos de la formation qu’elle a récemment supervisée pour L'Arche de Sao Paolo, au Brésil. En tant qu’unique communauté lusophone d’Amérique latine, et ayant très peu de ressources, ils avaient toujours eu des formations en espagnol, avec des assistants des autres pays d’Amérique latine. «Maintenant, pour la première fois, nous avons développé notre programme de formation Formation des formateurs directement en portugais. Et comme ailleurs, nous découvrons que chacun-e peut devenir formateur-trice pour sa propre communauté: il s’agit simplement de donner compétences et confiance en soi. C’est un investissement important, mais les résultats sont remarquables, car cela permet une formation bien mieux en phase avec la culture locale.»

Georges de Chaisemartin

Directeur administratif et financier pour L’Arche Internationale

«J’ai découvert L’Arche et rencontré Jean Vanier en 1971. Cette expérience a influencé ma vie et je suis très heureux aujourd’hui d’apporter mon soutien aux services financiers, un domaine dans lequel j’ai plus de 30 ans d’expérience. À la rencontre internationale de Vilnius, ce qui m’a impressionné, c’est la capacité de chaque responsable d’expliquer les problèmes qu’il/elle rencontre de façon claire, efficace et avec tout leur cœur.»

Shannon Crowther

Secrétaire Internationale Adjointe

«J’aime travailler à L’Arche pour trois raisons: premièrement, L’Arche est importante sur le plan éthique; deuxièmement, L’Arche attire des personnes formidables, bourrées de talents et passionnées; troisièmement, L’Arche opère partout dans le monde, et j’aime aider à construire des ponts là où je peux.»

Azucena Bustamante-West

Représentante internationale pour le Mexique, le Honduras et la République Dominicaine

«Pour moi, les rencontres, ce sont des visages, un sens plus réel de la Fédération, rencontrer mes collègues internationaux en personne. Bien sûr, communiquer par Skype et emails est important, mais rien ne peut vraiment remplacer la rencontre en chair et en os. Ensuite la Fédération, ce n’est pas une entité qui existe juste là-bas, ailleurs: c’est ici, c’est moi! Cela me stimule à être proactive. Et enfin, le plaisir partagé dans nos moments tous ensemble, une bonne façon de construire un esprit de solidarité.»

Comité International de Surveillance

L’Arche Internationale bénéficie de l’engagement, de l’expérience, de la sagesse et du talent des membres de son Conseil de Surveillance International. Ils assurent la bonne gouvernance de L’Arche, contrôlent les décisions-clés et approuvent les orientations stratégiques prises par l’Équipe de Direction Internationale.


Membres: 

1. Alison Lindsay-Cross (présidente)

2. Vivian le Polain

3. Jacques Jaubert

4. Jacqueline Boughner

5. Mireille Kheirallah

6. Tetsuya Muramoto

7. Dr. Jean-Baptiste Le Pichon

Alison Lindsay-Cross

Présidente

«Ce qui fait vivre L’Arche, c’est un esprit de respect mutuel avec chaque personne, en particulier les plus vulnérables. Localement et dans le monde, L’Arche est centrée sur la solidarité. De ce fait, grâce aux changements structurels que nous avons initiés, les communautés les plus isolées ont désormais un plus grand sentiment d’appartenance à la Fédération. L’Arche Internationale va développer cela, en continuant de faire croître la Fédération avec imagination, en encourageant tout ce qui donne vie et en favorisant des modes de gestion durables, pour que les hommes et les femmes en situation de handicap puissent vraiment réaliser leur potentiel et devenir agents de changement et d’inclusion là où ils vivent, partout dans le monde.»

L’indépendance financière

n’est pas seulement une question d’argent, mais d’estime de soi.

Par conséquent, même si l’objectif d’autonomie financière peut paraître comme un rêve lointain pour les communautés des pays du Sud, L'Arche fait son maximum pour encourager les initiatives locales à prendre de l'ampleur: un élevage de poulets en Côte-d’Ivoire, un moulin à maïs au Zimbabwe, des chambres d’hôtes au Kenya… Chacun de ces projets apporte dignité, confiance en soi et espoir.

L’Arche Buenos Aires

Événement de collecte de fonds

Le secret d’une collecte de fonds réussie? Il semble que L’Arche Buenos Aires, en Argentine, le connaît. Les chiffres parlent d’eux-mêmes: 2014, 180 000$; 2015, 225 000$; 2016, qui sait?! Patricia Paludi, responsable de la communauté, se réjouit: «Nos donateurs nous disent que notre appartenance à L’Arche Internationale est une garantie essentielle pour eux. Et leur soutien est essentiel pour nous aussi ! Plus tard cette année, nous allons ouvrir notre deuxième foyer et accueillir davantage de personnes en situation de handicap. Elles aussi ont bien de richesses à partager!»

Au cours des dernières années, L’Arche Internationale a injecté 1 186 K € dans des projets existant dans les pays en voie de développement. Comment chiffrer aussi l'espoir que cela apporte dès maintenant et dans les années à venir? Car ces nouvelles ressources créent en cascade de nouvelles opportunités.

Asha Niketan

Faire rouler un fauteuil roulant sur la petite piste

Depuis près de 40 ans, circuler en fauteuil roulant sur la petite piste de la communauté Asha Niketan (L’Arche) Nandi Bazaar, en Inde, était un défi majeur, et parfois insurmontable. Déjà par temps sec,... mais encore beaucoup plus à la saison des pluies! Grâce à un petit nombre de donateurs indiens et autres, tout a changé récemment: la générosité a permis de construire un sentier accessible avec facilité en tout temps. Lancy Ettan se réjouit de pouvoir rejoindre tout le monde dans l’atelier d’artisanat. «Mais ceci est plus que juste une route», explique Rajeevan, le responsable national «C’est un signe durable de l’engagement de la communauté à servir la dignité des personnes ayant une déficience intellectuelle.»

L'Arche Kovcheh

Budget très limité

Pour des raisons historiques, les serices aux personnes ayant une déficience intellectuelle de la ville de Lviv en Ukraine ont été rares. S’appuyant sur un budget très limité depuis les 20 dernières années, la communauté de L’Arche Kovcheh anime quatre ateliers — non seulementn soutien quotidien aux personnes et aux familles, mais aussi, réelle oasis d’espérance. Maintenant, grâce à l’aide financière récoltée par L’Arche Internationale, la communauté a acheté et équipé un nouvel atelier et un bureau. Cet investissement permet de consolider les ressources existantes et ouvre des bases solides pour les développements futurs.

Efficacité organisationnelle
L’Arche ne dépense que 7,4 ct pour 1 € récolté.

Les dons, au service de projets.

Rien ne remplace la connaissance du terrain. En 2015, nous avons investi 112 000 € dans l’envoi des membres de l’équipe de soutien auprès des acteurs des projets pour que les actions de la Fédération soient le plus ajustées possible à la réalité.

 

Flash info

L’action menée par L’Arche Internationale dans tant de cultures différentes nous amène à construire des ponts par-delà les barrières.

Que les différences soient économiques, religieuses, culturelles et sociales, à L’Arche, la diversité est une richesse. En effet, ce qui nous motive, notre objectif commun, c’est avant tout que des personnes parmi les plus vulnérables de la planète puissent déployer leur potentiel humain.

Nations Unies

Comité des droits des personnes en situation de handicap

En 2015, L'Arche Internationale a obtenu le statut consultatif spécial auprès de l'ECOSOC, la branche de l' ONU qui promeut le développement économique et social .

Cela nous octroya le droit de contribuer  à la conférence de l'ONU sur l'autonomie et l'inclusion, tenue à Genève en Avril 2016. Cette conférence a été organisée par le Comité des droits des personnes handicapées, dont le professeur Jonas Ruskus de L'Arche Lituanie est un membre.

Dans notre proposition, nous avons souligné l'importance d'inclure la notion d'appartenance à la notion d'autonomie: «Comme tout autre citoyen, une personne ayant un handicap a besoin d'amis et collègues qui ont leurs intérêts à cœur et les compétences nécessaires pour les aider à continuer à prendre des mesures vers une plus grande autonomie et le contrôle sur leur vie.»

Merci à vous de nous aider à réaliser tout cela.

Sans votre soutien, nous ne pourrions pas agir pour transformer des vies à travers le monde. Bravo en particulier pour avoir lu notre Rapport Annuel jusqu’au bout!

Meilleurs Vœux pour une nouvelle année formidable!

Contact

L’Arche Internationale

25 rue Rosenwald | 75015 Paris France
Tél.: +33 (0)1 53 68 08 00
Courriel: international@larche.org
www.larche.org

 

Fondation de L’Arche Internationale

25 rue Rosenwald | 75015 Paris France
Tél.: +33 (0)1 53 68 08 00
Courriel: international@larche.org 
www.larche.org